Pour commencer, quelques mots sur le Wing Chun ...

Le Wing Chun est un style de Kung Fu du Sud de la Chine. Issu de Shaolin, il a été fondé au XVIème siècle par une nonne bouddhiste nommée Ng Mui. Celle-ci transmit son art à une jeune femme, Yim Wing Chun, qui donna ensuite son nom au style : Wing Chun (printemps radieux).

Bien des années plus tard, le Wing Chun fit son apparition au cinéma grâce au célèbre "petit dragon" : Bruce Lee. Ce style lui avait été enseigné à Hong Kong par le dernier grand maître : Yip Man. A l'heure actuelle, le Wing Chun est répandu un peu partout sur la planète. Il est enseigné de différentes façons suivant la branche à laquelle il appartient et les influences qu'il a reçu au cours du temps. Le Wing Chun n'est donc pas un style figé, bien au contraire, il est en perpétuelle évolution.

Techniquement, le Wing Chun est un système de combat basé sur des principes simples et logiques. Il se pratique principalement à courte distance et se caractérise visuellement par des mouvements très courts et très vifs, que ce soit aux niveau des frappes ou des défenses. La posture permet une bonne stabilité combinée avec une grande mobilité. Les réactions en Wing Chun sont très rapides et peuvent se diriger dans n'importe quelle direction, rendant ainsi le style particulièrement efficace.

Le système comporte trois formes de base (taos) effectuées à mains nues, un travail effectué avec un mannequin de bois, une forme aux couteaux, une forme au bâton long et un exercice particulier pratiqué à deux : le Chi Sao. Des exercices de drills supplémentaires ainsi que des applications de self-défense font également partie du système.

Ce style de Kung Fu est basé entre autre sur l'utilisation de la force adverse, il s'adresse donc autant aux hommes qu'aux femmes.